Actualités et évènements



May Chidiac ministre du développement administratif
2019-02-04

Quatre femmes au sein d’un gouvernement de trente ministres qui a pris son tems avant d'etre formé. Les quatres ministres sont : Raya Haffar el-Hassan, Nada Boustani, Violette Khairallah Safadi et May Chidiac (Membre de la Societe des membres de la Legion d’Honneur- Liban).

Chidiac est née en 1963, et finalement désignée ministre d’État pour le Développement administratif. Elle est détentrice d’un doctorat en sciences de l’information et de la communication de l’Université Paris II Panthéon-Assas. Quelques mois après l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, elle est victime d’un attentat, le 25 septembre 2005 qui la privera de son bras et sa jambe gauches. Depuis, elle milite activement pour la liberté d’expression.

...En Savoir plus
Michel el Khoury rend hommage au Père Selim Abou
2018-12-27

Le president de la Societe de la legion d'Honneur- Liban Cheikh Michel el Khoury, a rendu hommage au Père Selim Abou (Membre de la Societe des memebres de la Legion d'Honneur-Liban). 

Dans un communiqué touchant, M. el Khoury a dit:"Avec le départ du père Sélim Abou, le Liban a perdu non seulement un homme de religion soucieux de répandre les préceptes de l’Église, en sa qualité de père jésuite, mais il a perdu aussi un penseur, un homme de science, qui a veillé à la formation académique de plusieurs générations d’étudiants universitaires, en sa qualité de recteur de l’Université Saint-Joseph pendant de nombreuses années. De même, la culture en tant que telle a perdu l’un de ses principaux intellectuels, qui a enrichi les bibliothèques d’ouvrages qui constituent aujourd’hui des références auxquelles ont recours les chercheurs et les intellectuels.

Parallèlement à toutes ces qualités, le grand disparu s’est également distingué par sa foi dans le Liban, qu’il considérait comme une patrie définitive. De par les différentes fonctions qu’il occupait, il luttait pour entretenir un esprit combatif au service de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité du pays. Il avait œuvré à entretenir cet esprit plus particulièrement à l’époque où le Liban et ...En Savoir plus

Michel el-Khoury réélu à la tête de la SMLH, Michel Eddé président d’honneur
2018-11-28

Le nouveau comité administratif élu par l’assemblée générale de la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH), qui s’est tenue il y a quelques jours à Achrafieh, a tenu sa première réunion au siège de l’association, dans le secteur du musée de Beyrouth.

Au cours de cette réunion, l’ancien ministre cheikh Michel el-Khoury a été réélu président du comité administratif de la SMLH pour un nouveau mandat de trois ans. L’ancien ministre Maurice Sehnaoui et M. Chafic Moharram ont été élus vice-présidents, Rafic Chlala secrétaire général, Kamel Mehanna trésorier, l’amiral Mounir Rehayem comptable, l’ancien bâtonnier Raymond Chedid représentant de l’association auprès du gouvernement, le consul Roger Samaha et le professeur Antoine Ghossein conseillers.

Par ailleurs, Mme Lamia Moubayed Bsat a été élue présidente de la commission des finances au sein de l’association, l’ancien ambassadeur Marcel Laugel président de la commission culturelle et sociale, et l’ancien ambassadeur Khalil Karam président de la commission du développement des relations libano-françaises.

Au cours de cette même réunion, le comité administratif a nommé d’autre part l’ancien ministre Michel Eddé président d’honneur en reconnaissance du soutien et de l’aide qu’il apporte sans cesse pour dynamiser l’action de l’association et permettre ...En Savoir plus

Michel el-Khoury rend hommage au rôle de Michel Eddé dans le développement de la SMLH
2018-11-20

La Société des membres de la Légion d’honneur française (SMLH) a tenu à la fin de la semaine dernière son assemblée générale à l’hôtel Le Gabriel, à Achrafieh, sous la présidence du président sortant de l’association, l’ancien ministre cheikh Michel Béchara el-Khoury. Un nouveau comité directeur a été élu au cours de cette assemblée.

Après les deux hymnes libanais et français, une minute de silence a été observée en mémoire des membres décédés en 2018. L’ancien ministre Michel el-Khoury a ensuite pris la parole pour souhaiter la bienvenue des nouveaux membres au sein de la SMLH, soulignant que le nombre d’adhérents augmente d’année en année. Il a réaffirmé dans ce cadre que l’action se poursuit afin de « réaliser les objectifs pour lesquels l’association a été créée, notamment le renforcement des relations libano-françaises et leur développement sur les plans culturel, scientifique et pédagogique ».

Soulignant que « de nombreuses réalisations ont été obtenues dans ce domaine », M. Khoury a rendu un vibrant hommage au président d’honneur du comité administratif de la SMLH, l’ancien ministre Michel Eddé, pour son soutien sans failles à l’association depuis sa création, « ce qui a permis à la SMLH d’atteindre nombre de ses objectifs et de dynamiser son rôle ».

Le secrétaire général ...En Savoir plus

Michel Eddé reçoit la grand-croix de Saint-Maron
2018-11-07

Dans une démarche inhabituelle pour un chef d’Église, le patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, a rendu visite au fondateur de la Fondation maronite dans le monde et ancien ministre, Michel Eddé (President d'Honneur de la Societe des membres de la Legion d'Honneur-Liban), à son domicile à Yarzé, lundi, pour lui remettre la grand-croix de Saint-Maron, la plus haute distinction décernée par l’Église maronite.

L’émouvante cérémonie s’est tenue en présence du président nouvellement élu de la Fondation maronite dans le monde, Charles Hage, et de sa nouvelle vice-présidente, Rose Choueiri, ainsi que d’Émile Issa, secrétaire général de la fondation, de Hyam Boustani, directrice générale de l’institution, de Pierre Massaad, de Youssef Doueyhi, et de son petit-fils, Michel Hélou, directeur exécutif de L’Orient-Le Jour, ainsi que d’un petit cercle d’intimes.

« Nous sommes heureux de pouvoir vous remettre la grand-croix de Saint-Maron en reconnaissance de vos contributions majeures et de votre chaleureux engagement au service de l’Église maronite et de son patriarche », attestait le certificat accompagnant l’insigne distinctif que le patriarche a lu, avant de le passer au cou de Michel Eddé. « Quand un patriarche est élu, il se rend à Rome pour recevoir un signe de communion des mains du pape. Aujourd’hui, c’est ...En Savoir plus

Previous |  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  | Next
© 2019 - SMLH-LB
Le développement de ce site a été acquis par la généreuse contribution de la part de M. Le consul Roger Samaha
(membre du comite administratif de la SMLH -Liban