Actualités et évènements



L’Ambassadeur Khalil Karam élu président de la Société de la Légion d’honneur -Liban
2020-07-12

Le comité administratif de la Société de la Légion d’honneur – section Liban vient d’élire l’ambassadeur Khalil Karam président de la Société. M. Karam succèdera ainsi à l’ancien ministre Michel Béchara el-Khoury qui a présente sa démission de la présidence de la Société pour des raisons d’ordre personnel.

Lors de la séance tenue à cet effet en son siège à Beyrouth, les membres du comité administratif ont rendu un vibrant hommage au rôle tenu par le président sortant l’ancien ministre el-Khoury à la tête de la |Société, ainsi qu’à son action pour la promotion de ses objectifs tant au Liban qu’à l’étranger et ce, à travers nombres d’initiatives réalisées en adéquation avec les buts de la Société.

Pour sa part, l’ambassadeur Karam a tenu à remercier les membres du comité pour la confiance qu’ils viennent de l’accréditer, assurant la poursuite de l’action entamée pour la promotion de la Société ainsi que pour la confirmation de sa présence au Liban et à l’étranger dans nombre de domaines, en dépit de la situation difficile que traverse le Liban à l’heure actuelle.

Notice biographique

Vice-Recteur à l’Université Saint Joseph de Beyrouth (2008-2013), l’ambassadeur Karam a été Représentant ...En Savoir plus

Aoun décore Salah Stétié de l'Ordre national du mérite
2020-05-22

Le président libanais, Michel Aoun, a rendu hommage à Salah Stétié ) Membre de la Societe des membres de la Legion d’honneur), grand poète, essayiste, critique d’art et ancien diplomate libanais d’expression française décédé à Paris à l’âge de 91 ans, en le décorant à titre posthume de l'Ordre national du mérite.
"Sa présence restera limpide et sa pensée marquera les générations à venir", a dit le chef de l'Etat, selon le compte Twitter de la présidence de la République.

"Le Liban a perdu l'une des principales figures de la culture et la pensée, l'ambassadeur, l'écrivain, le poète Salah Stétié. Je présente, au nom du ministère des Affaires étrangères, mes condoléances les plus chaleureuses à la famille du défunt", a pour sa part écrit le chef de la diplomatie libanaise, Nassif Hitti.

Salah Stétié, grand officier de la Légion d’honneur en France, est décédé le 21 Mai 2020.

Né à Beyrouth le 28 décembre 1929, Salah Stétié était une grande figure de la poésie contemporaine dont l’œuvre, écrite en français, est traduite dans la plupart des grandes langues d’Europe ainsi qu’en arabe.  Fondateur et responsable pendant des années de l’hebdomadaire culturel L’Orient Littéraire, diplomate longtemps ...En Savoir plus

Joumana Nahas et Ali el-Amine lauréats de l’édition 2020 du prix Michel Eddé
2020-02-20

Joumana Debs Nahas et Ali Ahmad el-Amine sont les deux lauréats de l’édition 2020 du prix Michel Eddé. Chacun d’eux a reçu un trophée ainsi que la somme de 10 000 dollars, au cours d’une cérémonie organisée lundi soir à l’amphithéâtre François Bassil à l’Université Saint-Joseph (USJ). Décerné par l’Observatoire de la fonction publique et de la bonne gouvernance (OFP), ce prix récompense la meilleure thèse de doctorat portant sur la gouvernance publique au Liban. Outre la nécessité de répondre à cette caractéristique, la seule condition pour être éligible à ce prix est d’être libanais et d’avoir publié sa thèse entre 2016 et 2018. Prestigieux, le prix revêt cette année une importance particulière dans le contexte politique auquel est confronté le Liban.

L’héritage de Michel Eddé à l’honneur

Dans leurs allocutions, Salim Daccache, recteur de l’USJ, et Pascal Monin, directeur de l’OFP, ont tenu à évoquer la mémoire du fondateur de ce prix, Michel Eddé, que M. Monin a décrit comme « un homme de cœur, un homme d’État ». Le temps d’une soirée, le regretté Michel Eddé fut de nouveau présent. Décédé le 3 novembre 2019 à 91 ans, ...En Savoir plus

Adieux émouvants, officiels et populaires à Michel Eddé
2019-11-06

À la cathédrale Saint-Georges, inaccessible en raison des manifestations, s’est substituée l’église Saint-Joseph de la Sagesse, à Achrafieh. Le Liban officiel et populaire, toutes classes confondues, a fait d’émouvants adieux hier à l’ancien ministre Michel Eddé (91 ans), décédé dimanche à son domicile des suites d’une longue maladie contre laquelle il luttait depuis des années. Les obsèques de l’ancien ministre et homme d’État se sont tenues en l’église Saint-Joseph de la Sagesse, à l’archevêché maronite de Beyrouth, faute de pouvoir être organisées dans la cathédrale Saint-Georges des maronites, tel que l’avait souhaité de son vivant le grand disparu en présence du ministre de l’économie et du commerce Mansour Bteich représentant le président de la République Michel Aoun, le député Marwan Hamade représentant le chef du parlement Nabih Berri, l’ancien ministre Ghattas Khoury représentant le chef du cabinet Saad Hariri. Etaient présents également plusieurs personnalités officielles, sociales, militaires, ainsi que le président de la Société des membres de la Légion d’honneur- Liban Cheikh Michel el Khoury et le secrétaire générale de la SMLH Rafic Chlala. La cathédrale s’est en effet avérée trop proche de l’espace occupé par les manifestants des places Riad el-Solh et des Martyrs. Le corps a ...En Savoir plus

Michel el-Khoury : Michel Edde a consacré sa vie à la défense de la formule libanaise
2019-11-05

Le président de la Société des membres de la Légion d’Honneur (SMLH), l’ancien ministre Michel –el-Khoury, a souligné dans un communiqué qu’avec la disparition du président d’honneur de la SMLH, Michel Eddé, « le Liban a perdu une personnalité nationale de poids et un responsable qui comptait parmi les grands du pays ». « Il avait foi dans la vocation de son pays, a relevé Michel el-Khoury. Il a consacré sa vie à la défense avec fermeté de la formule libanaise, insistant sur l’importance du vivre-ensemble islamo-chrétien qu’il considérait comme la richesse du Liban et l’un des aspects de sa dimension civilisationnelle. Ce vivre-ensemble a fait de notre pays, à l’échelle internationale, un modèle de rencontre, d’ouverture et d’osmose entre les religions et les cultures ».

Et Michel el-Khoury d’ajouter : « Au plan des affaires publiques, Michel Eddé était présent lors de la plupart des étapes difficiles de l’histoire du Liban. Tant au niveau de ses responsabilités ministérielles qu’à la présidence de la Ligue maronite, il était connu pour son esprit d’initiative, sa transparence et son ouverture envers toutes les parties. A l’apogée du repli sur soi, des tiraillements et des combats fratricides entre les fils d’une même patrie, ...En Savoir plus

Previous |  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  | Next
© 2021 - SMLH-LB
Le développement de ce site a été acquis par la généreuse contribution de la part de M. Le consul Roger Samaha
(membre du comite administratif de la SMLH -Liban