Actualités et évènements



Emouvant adieu d’Emmanuel Bonne au Liban : « Je n’aurai jamais de plus belle mission »
2017-06-19

Une Ceremonie a eu lieu à la Résidence des Pins à la veille du départ pour Paris de l'ambassadeur de France Emmanuelle Bonne. Le diplomate français a saisi l'occasion pour rassembler autour de lui ses « amis libanais » dont il gardera toujours un très beau souvenir.

C'est ainsi que plusieurs personnalités politiques et des représentants de la société civile se sont retrouvés à la Résidence des Pins pour rendre hommage et faire leurs adieux au nouveau chef de cabinet du ministre des Affaires Etrangeres..

Étaient notamment présents Mireille Aoun Hachem représentant le président de la République Michel Aoun, Mahmoud Berry  représentant le chef du legislative  Nabih Berry, le nonce apostolique au Liban Gabriel Caccia, les ministres de l'Éducation, Marwan Hamadé, de la Culture, Ghattas Khoury, et d'État à la Planification, Michel Pharaon. Il y avait aussi les députés Fouad Siniora, Nabil de Freige, Nadim Gemayel, Simon Abi Ramia et Alain Aoun, ainsi que les anciens députés Solange Gemayel et Misbah Ahdab, aux côtés de l'ancien Premier ministre Nagib Mikati, de l'ancien président de la Chambre Hussein Husseini, le Directeur de l’information au palais presidential Rafic Chlala (Secretaire General de la Societe des members de la Legion d’honneur- Liban), members de la SMLH- Liban, ...En Savoir plus

Inauguration de la faculte Issam Fares à Bayno
2017-05-26

L'Université de Balamand a inauguré sous le patronage du patriarche grec-orthodoxe Youhanna Yazigi, l'IFFT (Issam Fares Faculté de Technologie) à Bayno (Akkar), financée par l'ancien vice-Premier ministre, Issam Farès (Membre de la  Societe des membres de la Legion d’Honneur-Liban).
Ont pris part à cet événement, le ministre d'Etat aux Affaires de la présidence de la République, Pierre Raffoul, le député Nidal Tohmé, le ministre de la Défense, Yaacoub Sarraf, représentant respectivement le chef de l'Etat, le président du Parlement et le Premier ministre, ainsi que le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi, le patriarche Yazigi et des députés.
Après avoir salué l'initiative de M. Farès, le patriarche Rahi a mis en garde, à cette occasion, contre plusieurs menaces dont notamment la présence de deux millions de déplacés et réfugiés syriens, palestiniens et irakiens.
Il a exhorté la communauté internationale à oeuvrer sérieusement dans le but de mettre fin aux guerres au Moyen-Orient, à recourir aux options pacifiques, à instaurer les fondements d'une paix équitable et globale et à assurer le retour de tous les réfugiés.
M. Farès a pour sa part déclaré que la région du Akkar qui souffre de négligence et de privation, est une soupape de sécurité ...En Savoir plus

Michel Eddé à l’honneur à Batroun
2017-05-11

La Fondation maronite dans le monde a salué l'hommage rendu à son président d'honneur, Michel Eddé (President d'honneur de la Societe des membres de la legion d'Honneur-Liban) et PDG de L'Orient-Le Jour, en marge de la conférence « Lebanese Diaspora Energy » organisée par le ministère des Affaires étrangères et des Émigrés du 4 au 6 mai et à laquelle ont pris part plus de 2 000 émigrés venus de 100 pays.
Durant sa visite à l'espace réservé aux différentes « maisons » des émigrés, la délégation de la fondation a pu visiter « Le musée de la diaspora », sur le mur principal duquel était apposée une plaque commémorative en bronze représentant le président d'honneur de la fondation, Michel Eddé, avec la mention : « Le père des émigrés ».
Dans ce cadre, le ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil a tenu à rendre hommage au rôle fondamental joué par M. Eddé dans la promulgation de la loi sur le recouvrement de la nationalité, ainsi qu'aux efforts qu'il a déployés pour rassembler la diaspora. M. Bassil a également salué l'initiative de M. Eddé consistant à aider les émigrés à retrouver la nationalité libanaise grâce aux 17 bureaux ouverts par la fondation à travers le monde et dont il ...En Savoir plus

Obseques de Samir Frangié
2017-04-14

Il avait axé son engagement fougueux et son long combat politique sur la sauvegarde du vivre-ensemble et le développement de ce qu'il appelait la « culture du lien ». C'est sous le signe de ce même vivre-ensemble et de cette même culture du lien que ses compagnons de route lui ont rendu un ultime et émouvant hommage De fait, de très nombreuses personnalités religieuses, diplomatiques et politiques d'horizons différents, sans compter les représentants officiels des trois pôles du pouvoir et des citoyens de la société civile, se sont associés, en l'église Saint-Maron de Gemmayzé, aux prières lors des obsèques de l'ancien député Samir Frangié, décédé des suites d'une longue maladie. Des obsèques qui ont débuté et se sont achevées sur la musique du Requiem de Verdi, dans une atmosphère de recueillement et de déchirants sentiments d'émotion.

Triste symbole : c'est à la date funeste du 13 avril, qui marque l'enclenchement de la guerre libanaise dont il combattait de toutes ses forces les multiples effets dévastateurs, que Samir Frangié a effectué son ultime voyage... au bout de la paix, comme l'a souligné dans son oraison funèbre le patriarche maronite, le cardinal Béchara Raï, dans une allusion au titre de l'ouvrage rédigé ...En Savoir plus

Cheikh Michel el Khoury : Samir Frangié etait Un farouche et fougueux défenseur des libertés et du vivre-ensemble
2017-04-12

Le president de la Societe de la lEgion d'Honneur- Liban Cheikh Michel el Khoury, a rendu hommage a l'ancien depute Samir Frangié (Membre de la Societe des memebred de la Legion d'Honneur-Liban). M. Frangié est mort suite a une longue lutte avec la maladie.

Dans un communiqué touchant, M. el Khoury a dit:

Le souvenir de Samir Frangié restera, à n'en point douter, ancré dans notre mémoire, dans la mémoire du Liban. Les Libanais ne sauraient oublier le long combat qu'il a mené sans relâche au fil des ans, ils ne sauraient oublier ses positions audacieuses pour la défense du pays du Cèdre ou pour la sauvegarde des libertés face aux multiples tentatives visant à les étouffer.
J'ai connu de près l'homme sage qu'il était, hostile à la violence sous toutes ses formes, farouche partisan de la paix dans des circonstances qui n'épargnaient personne et qui poussaient nombre d'individus à être otages d'intérêts personnels ou de décisions qui s'avéraient être source de dissensions et de divisions. Il était rare d'entendre des voix semblables à celle de Samir Frangié qui appelait au dialogue, à la sérénité et à l'entente.
Samir Frangié avait moult qualités indéniables. Il rejetait ...En Savoir plus

Previous |  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  | Next
© 2018 - SMLH-LB
Le développement de ce site a été acquis par la généreuse contribution de la part de M. Le consul Roger Samaha
(membre du comite administratif de la SMLH -Liban