Actualités et évènements



Michel Eddé, héraut du vivre-ensemble, s’en est allé
2019-11-04

L’histoire peut être tristement ironique. C’est au moment où le pays du Cèdre vit une révolution inédite, pour un Liban meilleur, que Michel Eddé, président d’honneur de la societe des membresde la Legion d’Honneur- Liban et de L’Orient-Le Jour, s’en est allé, à 91 ans. Lui qui, tout au long de sa vie, s’est engagé pour un Liban du dialogue et de la modération, pour un Liban doté d’une bonne gouvernance, pour un Liban, surtout, du vivre-ensemble.

Avocat, homme d’affaires, patron de presse, cinq fois ministre et président de nombre d’associations, plusieurs fois pressenti, aussi, pour la magistrature suprême… Dire que la vie de Michel Eddé fut riche relève de l’euphémisme. Dire qu’il a toujours eu le Liban au cœur, aussi. Le Liban dans toutes ses dimensions, dans toutes ses spécificités, dans toute son unicité.

Homme de foi, viscéralement, homme de culture aussi, passionné de francophonie – il critiquera même la passivité des Français en la matière – homme d’ouverture à l’autre, de la coexistence de toutes les composantes de la société libanaise, Michel Eddé était aussi doté d’un humour corrosif et d’un sens profond de l’engagement.

En témoignent, entre autres, son travail, en tant que ministre, de modernisation des télécoms, son action en faveur du patrimoine architectural de Beyrouth et sa lutte contre le dévoiement de l’enseignement supérieur. Le Liban perd un grand Libanais.

 

Hommage de la Fondation maronite

Le maître, le père et le fondateur de la Fondation maronite dans le monde, l'ancien ministre Michel Eddé, qui alliait intelligence, culture, générosité et authentique esprit maronite libanais, nous a quittés.

Nous avons beaucoup appris de lui, qui fut un modèle de l’homme qui donne sans compter, ainsi qu’un modèle de compassion envers les pauvres, qui étaient pour lui les petits frères de Jésus.

Il a beaucoup fait pour la culture, l'éducation et la science, dans la conviction que ce sont là les véritables caractéristiques du Liban, celles qui ont donné au pays du Cèdre sa dignité sous le soleil.

Dors tranquille dans cette terre du Liban que tu as aimée et qui te l’a rendu, confiant que tu laisses derrière toi des fils de ta propre chair comme des fils spirituels, qui poursuivront le chemin.

Que ton âme pure transmette notre salut à notre père le patriarche Nasrallah Sfeir, qui t’a aimé et que tu as aimé.

Pour lire le CV complet, cliquez ici

© 2019 - SMLH-LB
Le développement de ce site a été acquis par la généreuse contribution de la part de M. Le consul Roger Samaha
(membre du comite administratif de la SMLH -Liban