Actualités et évènements



Reception annuelle du 14 Juillet à la residence des pins
2018-07-18

À l'occasion du 14 Juillet, fête nationale française, l'ambassadeur de France au Liban, Bruno Foucher, a organisé une réception à la Résidence des Pins, au cours de laquelle il a renouvelé les engagements de son pays à l'égard du Liban en presence du representant du president de la Republique le ministre Selim Jreissati, représentant du président de la Chambre des députés  M.Mahmoud Berry, , et le représentant le président du Conseil des ministres le ministre Ghattas Khoury, ainsi que des ministres, deputés, ambassadeurs, et de nombreuses autres personnalités du monde politique, diplomatique et religieux, et une delegation de la Societe des Membres de la legion d'honneur-Liban.

Dans son allocution, M. Foucher a confirmé que "le Liban, pourtant exposé à un contexte régional très instable, est parvenu au cours des derniers mois à consolider sa stabilité d’une manière qui ne peut que forcer l’admiration.

Sur le plan sécuritaire, d’abord, l’offensive conduite l’été dernier à la frontière à Ersal puis le travail continu, sur l’ensemble du territoire, de l’armée et des services de sécurité ont permis de libérer le Liban de toute présence de l’Etat islamique et d’atteindre un niveau de sécurité que les Libanais n’avaient pas connu depuis trop longtemps.

Sur le plan politique, ensuite, la remise en route des institutions engagée avec la fin de la vacance présidentielle s’est poursuivie au bénéfice de la démocratie libanaise, qui a fait la preuve, surtout à l’aune régionale, de sa grande vitalité.

Je veux parler, bien sûr, de l’organisation puis de la tenue des élections législatives, les premières depuis 2009. La France a salué le rôle du ministère de l’Intérieur et des forces de sécurité dans le bon déroulement du scrutin. Elle a également présenté ses félicitations à Nabih Berri pour son élection et à Saad Hariri pour sa désignation.

Désormais, elle forme l’espoir que les consultations en cours permettront de former rapidement un gouvernement en mesure d’agir efficacement, pour assurer, en lien avec les partenaires du Liban, le suivi des engagements pris à l’occasion des récentes conférences internationales mais aussi pour mettre en œuvre les réformes attendues par les Libanais. Nous saluons, en effet, l’intention exprimée par les autorités libanaises de reprendre le dialogue sur une stratégie de défense nationale, qui doit s’inscrire dans le cadre de la légalité internationale."

Et d'ajouter: " Je voudrais également me réjouir de la part prise par la France, au cours de l’année qui vient de s’écouler, à l’amélioration de la situation du pays.  Là encore, la politique et la sécurité ont structuré notre action."

M. Foucher a egalement indique que "

J’entends beaucoup dire que la France serait de retour au Liban. Je ne partage pas ce jugement. S’il est vrai, comme je viens de le dire, que mon pays a beaucoup fait pour le Liban dans le passé le plus récent, je crois profondément qu’il s’est ainsi montré fidèle, comme il l’a toujours été, à son amitié historique pour le Liban et aux liens de toutes sortes tissés entre les Libanais et les Français.

Je n’oublie pas, surtout, que cette amitié, exceptionnelle à l’échelle du monde et de l’histoire, puise sa force d’abord dans la profondeur et l’ancienneté des relations humaines entre les populations de nos deux pays, c’est-à-dire dans une affinité avant tout culturelle."

© 2018 - SMLH-LB
Le développement de ce site a été acquis par la généreuse contribution de la part de M. Le consul Roger Samaha
(membre du comite administratif de la SMLH -Liban