Actualités et évènements



Michel el-Khoury : Michel Edde a consacré sa vie à la défense de la formule libanaise
2019-11-05

Le président de la Société des membres de la Légion d’Honneur (SMLH), l’ancien ministre Michel –el-Khoury, a souligné dans un communiqué qu’avec la disparition du président d’honneur de la SMLH, Michel Eddé, « le Liban a perdu une personnalité nationale de poids et un responsable qui comptait parmi les grands du pays ». « Il avait foi dans la vocation de son pays, a relevé Michel el-Khoury. Il a consacré sa vie à la défense avec fermeté de la formule libanaise, insistant sur l’importance du vivre-ensemble islamo-chrétien qu’il considérait comme la richesse du Liban et l’un des aspects de sa dimension civilisationnelle. Ce vivre-ensemble a fait de notre pays, à l’échelle internationale, un modèle de rencontre, d’ouverture et d’osmose entre les religions et les cultures ».

Et Michel el-Khoury d’ajouter : « Au plan des affaires publiques, Michel Eddé était présent lors de la plupart des étapes difficiles de l’histoire du Liban. Tant au niveau de ses responsabilités ministérielles qu’à la présidence de la Ligue maronite, il était connu pour son esprit d’initiative, sa transparence et son ouverture envers toutes les parties. A l’apogée du repli sur soi, des tiraillements et des combats fratricides entre les fils d’une même patrie, Michel Eddé était l’homme du maintien des liens et du dialogue entre les Libanais. Sa voix était ainsi entendue et ses opinions unanimement appréciées ».

Et de poursuivre : « Le grand disparu a donné aux ministères dont il a eu la charge depuis les années 60 beaucoup de ses compétences, de son expérience et de son esprit national et civique. La confiance que les Libanais ont placée en lui au fil des ans a fait que son nom a été avancé sérieusement pour la présidence de la République à trois reprises. Les dissensions politiques l’ont toutefois empêché d’accéder à la plus haute charge de l’Etat, mais il a gagné en contrepartie le respect et l’estime des Libanais ».

« Le Liban de la diaspora a perdu en Michel Eddé un allié et un parrain qui a œuvré pour les Libanais de l’étranger en créant la Fondation libanaise dans le monde en collaboration avec feu le patriarche Nasrallah Sfeir, a souligné Michel el-Khoury. Les jeunes du Liban ont perdu en lui un soutien précieux, d’autant qu’il avait foi en leurs compétences. Il a veillé à assurer à beaucoup d’entre eux un bagage universitaire leur ouvrant la porte du succès. Michel Eddé était, par excellence, un grand bienfaiteur. Il était croyant et il est resté toujours loyal à son église et sa patrie. Il donnait sans compter, dans la plus grande discrétion, à ceux qui avaient besoin d’aide ».

Et d’ajouter : « C’était un homme de culture et un conférencier apprécié par toutes les instances. Il était spécialiste des affaires israéliennes. Il a son actif de nombreuses publications et conférences sur la question du fait de son combat pour la cause arabe, de son vaste savoir et de sa mémoire prodigieuse ».

« Quant à la Société des membres de la Légion d’Honneur, Michel Eddé en était l’un des fondateurs, a poursuivi le président de la SMLH. Il en a été le président pendant de nombreuses années jusqu’à ce que la maladie le contraigne à s’en éloigner. Il a été alors élu à l’unanimité président d’honneur de l’association du fait de son précieux soutien matériel et moral. La haute distinction que l’Etat français lui a accordée, à savoir les insignes de Grand Officier de la Légion d’Honneur, est une preuve supplémentaire de l’apport de Michel Eddé sur le plan du développement des relations libano-françaises dans différents domaines ».

Et Michel el-Khoury de conclure : « Avec le départ de Michel Eddé, une page radieuse de l’histoire des grands hommes du Liban est tournée. Le nom de Michel Eddé restera gravé dans la conscience des Libanais et des générations montantes ».   

© 2019 - SMLH-LB
Le développement de ce site a été acquis par la généreuse contribution de la part de M. Le consul Roger Samaha
(membre du comite administratif de la SMLH -Liban